LA REDUCTION MAMMAIRE

La reduction mammaire

L’hypertrophie mammaire est caracterisé par un volume de la glande mammaire important compare au reste de le morphologie des patients, sa correction est la reduction mammaire.

La reduction mammaire est une procédure qui consiste à réduire le volume mammaire. Cette surcharge mammaire occasionne fréquemment des douleurs dorsales, une entrave dans la pratique du sport et une gene pour se vêtir  et qui, de plus, peut avoir des conséquences psychologiques surtout chez les jeunes patientes.

La technique

Le but de cette chirugie c’est de réduire le volume et de remonter la poitrine pour rétablir un équilibre avec le reste de la morphologie du corps. Cette intervention remodèle le sein et repositionne le mammelon à une hauteur adequate. Les cicatrices sont periaréolaires (autour du mammelon), une verticale qui part de l’aréole jusqu’au sillon sous-mammaire et parfois une cicatrice horizontale localisé dans le sillon sous-mammaire. On parle de cicatrice en T inversé.

Une réduction mammaire peut se faire à partir de la fin de la puberté. Ca concerne également beaucoup de femme en post-menopause, où le changement hormonal induit chez certaines femmes une augmentation importante du volume mammaire.

Avant l’opération

En pré-opératoire, nous préscrivons un examen mammaire (Ultra-son ou mammaographie). La patiente est vue par l’anesthésiste quelques jours avant l’opération. L’asprine et les traitments anticoagulants doivent être arrêté 10j avant l’opération. Il est recommandé d’arrêter de fumer 3 mois avant l’intervention.

Cette procédure s’effectue sous anesthésie générale et nécessite 2 nuits d’hospitalisation. La durée de l’opération est de 2 à 3heures. La glande mammaire enlevée est systématiquement envoyé en institut de pathologie  pour  une analyse microscopique.

Post opération

Il y a un drain de chaque côté du sein qui reste en place pendant 24h à 48h, pour drainer l’excédant de liquide séro-sanguinolant résiduel.

La réduction mammaire est une opération peu douloureuse, très vite soulagé par les antalgiques habituels. L’oèdeme (le gonflement) et les hématomes(les bleus)  sont habituel et se résolvent spontanément.

Il est nécessaire de porter un soutien gorge de sport pendant 1 mois jour et nuit.

Le premier pansement est fait le lendemain de l’opération et à 48h, puis à 1 et à 2 semaines.

Les sutures peuvent être fait avec du fils résorbable  ou non, En cas de fils non résorbables, ils seront enlevés à 2 semaines.

Les bains sont autorisés dès la cicatrisation complète entre 2 à 3 semaines.

Le sport peut être repris après 1 mois.

Complications

Les complications possibles peuvent être les hémorragies, nécessitant une reprise immediate au bloc op, infection (traité par des antibiotiques),  asymétrie entre les 2 seins, problème de cicatrisation (frequent chez les fumeurs), perte transitoire de la sensibilité du mammelon,   impossibilité d’allaiter , liponécrose (mort du tissue graisseux en profondeur)

Les résultats définitifs sont observables à 1 année. Les 3 premiers mois, les seins sont encore très odématiée et n’ont pas encore pris la forme définitive.

Les patientes sont de manière générale très satisfait de la procédure et ressentent rapidement le bénéfice sur leurs qualités de vie.